Paris met en scène une rétrospective du cinéma brésilien

Actualités du Brésil |

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 30 novembre 2018)

Ces derniers mois, le secteur artistique et culturel français semble s’intéresser de plus près à l’art brésilien. Les 20 au 23 mars derniers, le Salon du livre de Paris a mis le Brésil à l’honneur et voilà déjà que la Cinémathèque française le remet au devant de la scène pour une rétrospective du cinéma brésilien, jugé comme grand absent de la cinématographie dans l’Hexagone.

Le cinéma brésilien brille par son absence

Que ce soit dans les salles de cinéma ou sur les chaînes de télévision, le cinéma brésilien reste absent et pourtant, il fut un temps où il eut beaucoup de gloire que ce soit durant les festivals ou dans les salles d’art et d’essai. Seuls les sexagénaires d’aujourd’hui peuvent se vanter d’avoir connu plus de personnages du cinéma brésilien autre que Glauber Rocha. Qu’est donc devenu le cinéma brésilien depuis les années 60 ? Le documentaire réalisé après la mort d’Eduardo Coutinho semble signifier que tout n’est pas perdu et que le cinéma brésilien peut encore renaitre de ses cendres.

Paris met en scene une retrospective du cinema bresilien

Les chefs-d’œuvre du cinéma brésilien à l’affiche à Paris

Depuis le 18 mars dernier jusqu’au 18 mai prochain, la Cinémathèque française s’est lancé dans sa rétrospective sur le cinéma brésilien. Durant les deux prochains mois, de nombreux chefs-d’œuvre du cinéma brésilien seront donc diffusés. Pour les voir, il est fortement recommandé de réserver vos places à l’avance, car chaque film ne sera diffusé qu’une seule fois. Voici ceux qu’il faut voir absolument :

  • Limite de Mario Peixoto considéré comme le chef-d’œuvre absolu du muet. Il date de 1931
  • Carnaval Atlantida qui date de 1952 qui met à l’affiche le duo Oscarito et Grande Otelo
  • Macunaima de Joaquim Pedro de Andrade sorti en 1969

 Découvrez aussi – Cinéma brésilien : quels sont 10 films cultes produits au Brésil ?

Les grands noms du cinéma brésilien seront présents

Pour que cette rétrospective soit complète, ne ratez pas les œuvres de ceux qui ont emmené le cinéma brésilien à son summum. On vous invite ainsi à regarder les œuvres de Nelson Pereira dos Santos, Carlos Diegues, Glauber, Paulo César Saraceni, Leon Hirszman, Luis Sérgio Person ou encore Rogério Sganzerla. Leurs films seront aussi diffusés durant ces deux mois donc demandez à voir le programme.

 

Des nouveautés à découvrir

Même si le cinéma brésilien a été trop longtemps absent de la Cinémathèque Française, il n’a jamais cessé de tourner au pays et la rétrospective vous propose également de découvrir quelques nouveautés qui valent vraiment le coup d’œil. Des longs métrages et des courts métrages vous seront dévoilés durant l’évènement.

Aussi, du 7 au 14 avril prochain, ne ratez pas le Festival du cinéma brésilien qui se déroulera, comme toujours, à Arlequin près de Saint-Germain-des-Près.

Et la Cinémathèque française n’a pas oublié les provinces puisque le printemps a donné le coup d’envoie à la saison des festivals latinos. Toulouse a été la première choyée, car le cinéma brésilien y a été mis à l’honneur les 19 au 29 mars derniers.

 

Bref, pour ne pas rater les grands classiques du cinéma brésilien, demandez le programme !

Tags:

Category: Actualités du Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *