Plus de 2270 personnes sont sauvées du travail esclave au Brésil en 2011

Publié le:06-01-2012

Général

(Mis à jour le: 11 avril 2013)
Evaluer cet article

Plus de 2000 personnes sauvées en 2011 du travail esclave au Brésil

En 2011, plus de 2 270 individus ont été sauvées du travail esclave au Brésil. Il s’agit plus particulièrement dans les grandes exploitations agricoles, ainsi que 294 employeurs ont été sanctionné.

 Alexandre Teixeira, le responsable du programme d’éradication du travail esclave au ministère a annoncé lors dans un communiqué  «Nous n’avons jamais eu autant d’employeurs irréguliers en même temps».

Travail esclave au Brésil

travail esclave

 

Selon le gouvernement brésilien, le travail esclave est le fait d’être soumis à des conditions dégradantes dans tout ce qui concerne le
sanitaire, l’alimentation et  le logement, avec un salaire inférieur au salaire minimum soit 336 dollars.

La plupart de ces personnes sont des victimes qui ont été déjoués par des trafiquants de main d’œuvre qui les emmènent dans des zones
lointaine afin de travailler dans des grandes fermes agricoles, notamment de canne à sucre.

Cette exploitation des travailleurs, qui en majorité sont des étrangers, ne se limite pas au travail dans les fermes. Elle existe aussi dans les
villes, surtout dans l’industrie textile comme les ateliers travaillant pour de grandes marques étrangères.


«Nous nous sommes engagés à intensifier la répression sur ce front»
, a ajouté Alexandre Teixeira.

Pendant l’année 2004, une liste noire fut créée en Brésil, dans laquelle figurait une liste d’employeurs accusés de travail forcé. Cette liste
est actualisée tous les six mois.

Les entreprises et les personnes qui se trouvent sur cette liste sont soumis à des amendes, à l’impossibilité d’obtenir des crédits dans les
banques d’État ainsi qu’à des restrictions de commercialisation durant
deux ans.

Category: Général

Comments (1)

  1. Nathalie5j dit :

    Je suis resté au Brésil 6 mois lors d’un stage à Rio et j’ai visité plusieurs endroits…ce genre de travail est très répandu là bas surtout dans les régions les plus isolées du pays..ceci nécessite un énorme boulot pour arrêter ces pratiques!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *