Porto Alegre : Capitale de l’Etat de Rio Grande do Sul

Découvrir le Brésil | |

Rating: 4.7/5. From 3 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 21 novembre 2018)

Porto Alegre, capitale de l’Etat de Rio Grande do Sul, est une ville brésilienne. Elle est idéalement située entre des îles, des collines et le rio Guaíba. Constituée de 80 quartiers elle abrite de nombreux parcs et ses rues sont joliment bordées d’arbres en particulier dans les quartiers historiques de la Cidade Baixa. Elle possède également un parc biologique, qui entoure la plage du quartier de Lami, abritant ainsi de multiples espèces d’oiseaux. Que voir à Porto Alegre ?

La ville de Porto Alegre au Brésil

Porto Alegre : un point sur son économie

Il y a vingt ans, Porto Alegre constituait un important pôle industriel et commercial du Brésil. Actuellement, les industries d’envergure ont été réinstallées loin du cœur de la ville, dans les communes voisines qui constituent la métropolitaine de Porto Alegre. Seules les industries agricoles familiales et les industries de services prospèrent dans les parties rurales de la ville. Dans la plupart des cas, ces zones rurales font l’objet de projets économiques solidaires.

S’étendant sur près de 55 000m², le port de la ville est un des plus importants ports du pays. Il est favorisé par son emplacement géographique, au cœur d’un réseau de fleuves qui relie le centre de la région avec le port de Mercosul et celui de Rio Grande.

Porto Alegre, une ville brésilienne

Ce port a été construit sur des structures métalliques, importées de Paris en 1919. Le site est un important atout touristique puisque constitue le point de départ des croisières sur le Rio Guaíba.

Avec Buenos Aires, Porto Alegre fait l’objet d’un trafic permanent où circulent des produits en sidérurgie et des produits agricoles issus du cœur de l’Etat du Rio Grande do Sul.

Que voir et que faire à Porto Alegre ?

Porto Alegre est une ville qui se visite à pieds ou en vélo. Pourquoi ? Parce que chacune de ses rues et ruelles regorge d’histoire ou de restaurants pour ceux qui aiment bien manger comme moi. Dans tous les cas, même si elle n’a pas la prétention de Rio de Janeiro ou de Salvador de Bahia, c’est une ville charmante que j’ai beaucoup appréciée. De mon séjour, voici les principaux sites que je vous conseille de visiter les yeux grands ouverts :

  • Le Parc Farroupilha :

Le parc Farroupilha, un incontournable à Porto Alegre

Les locaux l’appellent « Rédemption Park », mais en réalité, il a été baptisé Farroupilha Park. Ses paysages se retrouvent souvent sur les cartes postales représentant la ville et j’ai vite compris pourquoi. Tant de beauté se doit d’être partagé sans oublier la petite touche marketing qui donne envie de s’y rendre.

Quoi qu’il en soit, la visite en vaut vraiment la peine surtout après une journée harassante à courir dans les musées. Le site a été créé en septembre 1935 et s’étend sur une superficie de 37, 5 ha. Il abrite une grande diversité de plantes dont le fameux ipe pourpre et jaune. Pour l’admirer, il faut y aller au printemps, époque où le parc verdoyant à d’autres saisons, se remplit de couleurs vives.

Dans ses environs, on retrouve divers monuments comme le Monument à l’expéditionnaire, les Araujo Auditorium Viana, … Et bien sûr, vous ne manquerez pas les restaurants dont certains se sont spécialisés dans des arts culinaires précis comme la cuisine végétarienne ou encore la cuisine indienne.

A part les choses à y découvrir, il faut aussi goûter aux activités qui s’y tiennent : aires de jeux pour les enfants, aires de pique-nique pour tout le monde, lieu de rencontre des habitants surtout le dimanche, la Brique da redenção, une sorte de marché artisanal qui se tient tous les dimanches, apprentissage de capoeira, danse grâce à des musiciens de rue, faire du vélo, longer le labyrinthe du parc, …

  • Le musée d’art du Rio Grande do Sul :

Le Musée d'art du Rio Grande do Sul à Porto Alegre au Brésil

Comme je vous le disais plus haut, découvrir les musées de Porto Alegre prend du temps, mais cela en vaut la peine. Parmi mes coups de cœur, je peux citer le Musée d’Art du Rio Grande do Sul (MARGS). Il se situe au sein d’un bâtiment datant de 1914 qui affiche toujours fièrement ses coupoles, ses belles façades et sa stature.

Une fois l’émerveillement sur l’édifice passé, on pénètre dans le musée et on découvre près de 2 600 pièces exposées en permanence. La plupart des œuvres ont été façonnées par des artistes locaux ou Brésiliens, mais on y trouve également quelques pièces créées par des artistes Européens.

  • Le Mémorial du Rio Grande do Sul :

Le Mémorial du Rio Grande do Sul

Dans ce Mémorial, c’est la culture gaucha qui en est la star. Il date seulement de 1996 et se situe dans l’ancien bâtiment de la Poste et du Télégraphe. Là, le bâtiment historique au style baroque a droit à toute mon admiration sans compter qu’une fois la porte passée, on se sent comme téléporter dans les temps anciens.

En savoir plus sur Porto Alegre, la terre des gauchos

Le Mémorial s’est effectivement donné pour mission de retracer l’histoire de la région. Pour ce faire, il présente divers objets, des photos, des livres et beaucoup de cartes.

Le bâtiment abrite également le musée de la Poste ainsi que l’agence philatélique.

  • Le palais Piratini :

Le Palai Piratini à Porto Alegre au Brésil

Ce palais a été construit entre 1909 à 1921. L’architecte qui en a été l’auteur est un Français du nom de Maurice Gras. Cela explique pourquoi un palais du Brésil affiche un style Louis XVI et néo-classique.

Aussi bien son aspect extérieur que ses richesses intérieures fascinent. De l’extérieur, on peut admirer les statues représentant l’agriculture et l’industrie de la ville. Ces œuvres sont également celles d’un Français, le dénommé Paul Landowski.

A l’intérieur du palais, les mots « luxe » et « somptueux » prennent tout leur sens tant le regard est émerveillé par ses immenses lustres pendant du haut plafond, ses sculptures réalisées superbement, son imposant escalier en marbre, …

  • Le Port de Porto Alegre :

Le port de Porto Alegre au Brésil

Ayant toujours occupé une place importante dans l’économie de la ville, le port de Porto Alegre continue d’attirer les touristes d’aujourd’hui. Le site se subdivise en différentes sections dont celle baptisée Cais Maua. Ce quai est très prisé pour son école de voile et a été déclaré site protégé en 1996.

Il faut savoir qu’en tout, le port compte 8 km de quais. Son portique central et ses entrepôts A et B figurent sur la liste de patrimoine historique depuis 1983.

  • Le centre historique de Porto Alegre :

Le centre historique de Porto Alegre au Brésil

Comme dans presque toutes les villes brésiliennes, Porto Alegre a aussi son centre historique. Ce lieu abrite quelques incontournables comme le Marché central où l’on rencontre toujours des habitants en pleine frénésie. C’est l’endroit idéal pour découvrir les produits du terroir de la ville, déguster les spécialités de ses restaurants et bars, faire quelques emplettes d’articles souvenirs et en apprendre davantage sur le quotidien des Portoalegrenses.

Lire aussi : Souvenirs du Brésil : quelques idées d’articles souvenirs à ramener chez soi

Près du marché, on trouve le Glênio Peres Square qui est également très animé, cette fois par des fournisseurs en tout genre, le Gazomètre qui est toujours rattaché à son immense cheminée même si depuis quelques années il fait surtout office de centre culturel et une très belle fontaine en céramique offerte par les Espagnols.

  • Goûter aux spécialités culinaires de Porto Alegre :

Les spécialités culinaires à Porto Alegre au Brésil

Pour moi, un voyage ne serait complet sans la dégustation des plats typiques de chaque destination. Porto Alegre n’a pas dérogé à la règle et j’ai vraiment pris du plaisir, ainsi que du poids, en découvrant de nouvelles saveurs.

Parmi les plats dont j’en garde encore un délicieux souvenir : la feijoada qui se compose d’haricots ainsi que de morceaux, pas vraiment nobles du porc à savoir la queue, les pieds et les oreilles. Mais rassurez-vous, on y trouve également de la bonne viande de bœuf, des saucisses et de la poitrine de porc fumée. On l’accompagne bien sûr d’un bon vin ou d’une caïpirinha.

Lire aussi : Cuisine brésilienne : sur les traces de la cuisine brésilienne à Salvador de Bahia

  • Se rendre à la plage du quartier d’Ipanema :

Le rio Guaiba à Porto Alegre au Brésil

Et comme un peu partout au Brésil, les belles plages de sable blanc ne sont jamais loin. La preuve : à Porto Alegre, il suffit de se rendre dans le quartier d’Ipanema pour profiter des plages du Rio Guaiba. Les eaux ne peuvent rivaliser avec celles de Recife, mais ses plages offrent un bel endroit pour pique-niquer ou se reposer.

Découvrez le Brésil de A à Z

Tags: ,

Category: Découvrir le Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *