Retour sur les premières nuits de compétition du Carnaval de Rio 2018

Actualités Carnaval | Carnaval | Carnaval Rio de janeiro

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 15 février 2018)

Comme prévu, l’édition 2018 du Carnaval de Rio a débuté le 9 février dernier au cœur du Sambodrome de Rio de Janeiro, à l’avenue «Marquês de Sapucai». 13 écoles de samba se sont succédé lors des premières nuits de compétitions Entre danseurs, chars et musique endiablée, les quelques 72.000 personnes présentes ont pu apprécier l’événement depuis leurs yeux et leurs oreilles.

Le quotidien social de la population dépeint par les participants

Le Carnaval de Rio est loin d’être un simple événement culturel destiné à mettre en avant le talent des écoles de danse de tout le Brésil. Cette année, chaque école a fait en sorte que sa représentation véhicule les réalités politiques et sociales qu’il y a dans le pays. L’une des écoles qui s’est démarqué dans la nuit du lundi au mardi est Beija Flor. Le décor de son char et les déguisements de ses danseurs ont été inspirés de la corruption en haut lieu qui sévit au sein de la caste politique du pays. L’école a réalisé pour l’occasion un char en forme de rat géant pour représenter la participation des hommes politiques brésiliens dans la corruption.

Carnaval de Rio 2018

L’école Paraiso do Tuiuti a également fait un clin d’oeil à la politique corrompue du Brésil lors de sa représentation. L’un de ses danseurs s’est déguisé en Michel Terner, le président du moment, mais sous un accoutrement de Dracula. Le message est clair, l’école dénonce l’avide ambition de cette personnalité politique par coups de corruption.

Le maire de la ville, Marcela Crivella a, quant à lui, été le sujet des dénonciations de l’école Cariocas. Celle-ci l’accuse d’avoir réduit de moitié les subventions attribuées aux écoles de samba pour le Carnaval de Rio. A noter que l’individu est resté absent de l’événement et ce, déjà depuis l’édition de 2017.

Par ailleurs, à la fin de sa partie, au bout d’une heure de représentation, l’école Beiji Flor a tenu à soutenir la communauté gay et lesbienne du pays, victime de plusieurs crimes chaque année. Le message a été émis par le biais de la drag queen Pabllo Vittar qui a mis un point final à la représentation de Beiji Flor pour cette édition 2018.

Rio 2018

La fête et l’ambiance au rendez-vous malgré tout

Malgré les dures réalités sociales et politiques auxquelles les Brésiliens doivent faire face actuellement, la bonne ambiance festive qui fait la renommée du pays est restée au rendez-vous durant les premiers jours du Carnaval de Rio. La population locale a pu oublier, le temps de quelques défilés, la crise économique qui perdure jusqu’à aujourd’hui et le chômage qui se fait plus importante. Et pour les visiteurs étrangers qui sont venus sur place pour l’occasion, aucune déception n’a encore été enregistrée. A noter que le Carnaval de Rio 2018 sera clôturé le lundi 19 février prochain. Un week-end de festivité attend donc encore les spectateurs de l’événement.

Category: Actualités Carnaval, Carnaval, Carnaval Rio de janeiro

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *