Salvador de bahia : la capitale de de l’Etat de Bahia au Brésil

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil |

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 12 juillet 2018)

Première capitale du Brésil de 1549 à 1763, Salvador de Bahia est aujourd’hui la capitale de l’Etat de Bahia et sans nul doute, la deuxième ville brésilienne la plus connue après Rio de Janeiro. Bien sûr, d’autres mégalopoles telles que São Paulo ou Brasilia sont plus importants qu’elle dans certains domaines, mais lorsqu’il s’agit de tourisme, de farniente, de carnaval, de gastronomie ou de culture, c’est à Salvador que tous aiment se rendre. Suivez-nous dans notre escale bahianaise.

Un petit trait d’histoire sur Salvador de Bahia

Découvrez la ville de Salvador de Bahia au Brésil

Nous n’allons pas nous étaler sur qui ce qui s’est passé à Salvador depuis sa découverte, vous en saurez plus sur son histoire ici, mais il faut quand même souligner que la ville a joué un rôle clé dans l’histoire de tout le Brésil. Pour ce qui est des faits marquants, notez que :

  • Elle a été un centre d’envergure de la culture de canne à sucre, produit pour lequel le Brésil est aujourd’hui leader mondial
  • Elle a été une plaque tournante de l’esclavage d’Africains ce qui explique la prédominance de la culture africaine jusqu’à nos jours à Salvador
  • Elle a été élue première capitale du Brésil en 1549, titre qu’elle a ensuite perdue en faveur de Rio de Janeiro
  • Elle a vu naître deux grands artistes Brésiliens : Gilberto Gil, le musicien et Jorge Amado, le plus célèbre écrivain du pays

De son riche passé historique, Salvador s’est vu construire de nombreux monuments historiques que nous avons eu le grand plaisir de découvrir durant notre séjour.

Les incontournables à Salvador de Bahia

Dès que nous sommes descendus du bus qui nous a amené à Salvador, nous sommes frappés par la beauté, un peu pittoresque, mais authentique de la ville. Il faut quand même souligner que la cité a été marquée par l’arrivée des colons et l’esclavage. Ce passé, désormais loin, nous intrigue quand même donc nous décidons de commencer la visite par les sites historiques de la ville.

  • Le Pelourinho :

Le quartier du Pelourinho à Salvador de Bahia, Brésil

Avant même de nous envoler pour le Brésil, nous avons beaucoup entendu parler du Pelourinho que nous avions hâte de le découvrir enfin. Il s’agit du quartier le plus emblématique de Salvador, car c’était le lieu de châtiment des esclaves. Bien sûr, il n’était pas aussi urbanisé par le passé, mais se composait d’un pilori là où on affligeait de sévères sanctions aux esclaves noirs. C’est d’ailleurs ce pilori qui a donné le nom de Pelourinho signifiant « petit pilori ». En savoir plus sur le pelourinho, ici

Malgré le côté tragique de cette histoire, le quartier est aujourd’hui l’un des plus populaires de la ville. Se promener dans ses dédales de rues pavées et au milieu de ses maisons colorées est un vrai plaisir. Nous prenons notre temps pour admirer chaque édifice et goûter, de temps à autre, les spécialités culinaires des restaurants du quartier. La cuisine de rue y est aussi un incontournable surtout en fin de journée.

Pour un petit rappel à l’histoire, il faut savoir que le Pelourinho fait partie d’un site classé Patrimoine mondial de l’Unesco : le Centre historique de Salvador de Bahia. Autrement dit, il fait partie d’un ensemble classé ce qui signifie que dans les environs du quartier, d’autres monuments valent le détour.

  • Le Centre historique de Salvador de Bahia :

Le Centre historique de Salvador de Bahia au Brésil

Le Centre historique de Salvador de Bahia occupe la « cidade alta » ou ville haute. Salvador se subdivise effectivement en deux parties bien distinctes, la « cidade alta » et la « cidade baixa ».

Ce centre, perché à une altitude de 85 m de la ville basse, a été érigé dans un cadre défensif. Aujourd’hui, il fait surtout office de lieu d’habitation de la plupart des Bahianais tandis que la « cidade baixa » abrite les bâtiments administratifs, les hôtels, les entreprises, …

A part le mythique quartier du Pelourinho, le Centre historique de Salvador abrite les quartiers de Taboão, de Sé, de la Miséricorde, de Santo Antônio, de Carmo et de São Bento. Chacun d’eux vaut le coup d’œil même si d’un point de vue général, nous retrouvons en chacun le style colonial du Pelourinho.

Outre les quartiers, il ne faut pas non plus manquer les nombreux édifices religieux qui y ont été installés ainsi que les lieux ouverts au public. Parmi eux, nous vous recommandons particulièrement la Cathédrale-basilique de Salvador, le couvent de São Francisco, la Plaza Municipal, les palais barroques à savoir le Palacio do Arcebispado, le Palacio Ferrão et le Palacio Saldanha, le Largo Terreiro de Jesus, …

  • L’Elevador Lacerda :

L'Elevador Lacerda, à Salvador de Bahia au Brésil

Unique en son genre, l’Elevador Lacerda est un énorme ascenseur qui relie, tous les jours, la ville haute à la ville basse de Salvador. Tous les habitants l’utilisent chaque jour pour rejoindre leur lieu de travail ou descendre à la plage.

Dès que nous arrivons, la présence de cette infrastructure peu commune, mais imposante attire le regard, du coup, nous avons décidé de l’essayer au cours de notre séjour. Et qui dit découverte, dit bien sûr un petit peu d’histoire. Sachez alors que l’édifice a été construit entre 1869 jusqu’à 1873. Il a été rénové en 1997 et fonctionne toujours très bien. Il est aujourd’hui doté de quatre cabines lesquelles peuvent transférer jusqu’à 128 personnes par voyage. L’ascenseur est ouvert 24h/24 donc dès que vous avez un créneau de libre, n’hésitez pas à l’essayer.

  • L’église de Nosso Senhor do Bonfim :

Au-delà de son architecture avec sa grille recouverte de petits rubans colorés, l’église de Nosso Senhor de Bonfim est connue à travers le monde pour la fameuse fête du « lavage » et pour les très colorés « fitinhas de Bonfim ». Découvrez l’église de Nosso Senhor do Bonfim ici

La fête du lavage est l’une des plus importantes festivités de Salvador et se déroule tous les mois de janvier. Cela consiste à laver les escaliers de l’église à travers un rituel vieux de plusieurs décennies. Durant cet évènement, les pratiquants chantent et dansent tout en nettoyant les marches de l’église en signe de dévotion à Nosso Senhor do Bonfim.

L'église de Nosso Senhor do Bonfim à Salvador de Bahia au Brésil

En ce qui concerne les « fitinhas do Bonfim », il s’agit de bracelets en tissus colorés que l’on retrouve un peu à travers la ville. De nombreux vendeurs ambulants nous en proposent d’ailleurs et pour bien immerger dans la culture, nous nous sommes prêtés au jeu. Sauf qu’à Salvador, ce n’est pas un jeu. En effet, le fait de porter le bracelet est étroitement lié à la religion et à l’église de Nosso Senhor do Bonfim, connue pour ses miracles curatifs.

Autrefois, quand les pratiquants recevaient une bénédiction, ils faisaient des offrandes à l’église et en retour, cette dernière leur offrait des bracelets en soie. Ces derniers mesurent exactement 47 cm en référence à la longueur du bras droit du Christ.

Aujourd’hui, les bracelets sont vendus à travers la ville et portent la phrase « Lembrança do Nosso Senhor do Bonfim da Bahia ». Ils sont toujours longs de 47 cm et ne sont plus forcément en soie puisque le coton est aussi utilisé. Chaque couleur de bracelet se réfère à des bénédictions précises. La tradition d’aujourd’hui veut que l’on porte le bracelet autour du poignet gauche en faisant exactement trois nœuds. A chaque nœud, il faut faire un vœu. Quand au bout de quelques jours ou semaines, le bracelet se rompt de lui-même, cela signifierait que vos vœux se sont réalisés. Si à cette époque, vous vous trouvez encore à Salvador, ne jetez pas alors le bracelet, mais accrochez-le à la grille de l’église.

Pour ce qui est des couleurs, sachez qu’on en trouve des rouges, des bleus, des jaunes, des roses, des verts, des orange, des violets, des noirs et des blancs.

A lire également : Guide Salvador de Bahia, que voir à Salvador de Bahia ?

Les plages de Salvador de Bahia

Les plages de Salvador de Bahia au Brésil

Et toujours dans l’esprit « découverte », nous continuons nos visites vers les plages de Salvador. Etant située au bord d’une superbe baie, la baie de « Todos os Santos », les plages de sable blanc n’y manquent pas. C’est donc avec une impatience enfantine, que nous avons finalement découverts les playas de :

  • Porto da Barra : elle est la plus proche du centre historique de la ville et est appréciée pour ses eaux calmes. Elle est l’une des plages les mieux protégées de la baie ce qui explique son ambiance un peu « familiale »
  • Farol de Barra : celle-ci est plus vaste que la précédente et se situe aux pieds du phare, un autre site à découvrir puisqu’il indique l’entrée de la baie. Sur cette plage, on sort alors de la baie pour se retrouver directement aux bords de l’océan
  • Ondina : la plage y est surtout fréquentée par les surfeurs et quand la marée est haute, de nombreuses petites piscines naturelles se forment du côté des rochers
  • Rio Vermelho : la plage directement liée à la ville est peu fréquentée, mais dans les alentours, on peut trouver quelques petites plages méconnues du grand public. C’est sur la plage de Rio Vermelho que les Bahianais célèbrent la fête de Yemanja

Et à part ces plages rattachées au continent, il faut savoir que des excursions au départ de Salvador sont proposées tous les jours pour découvrir les îles alentours. Les départs se font juste derrière le Mercado Modelo, qu’il faut découvrir au passage puis mettez le cap vers les îles Iataparica, Boipeba et Tinharé, qui sont vraiment d’une grande beauté.

Découvrir toutes les plages de Salvador ici

La cuisine de Salvador de Bahia

Découvrez la cuisine de Salvador de Bahia au Brésil

A Salvador, on retrouve tous les plats typiques du Brésil et d’autres spécialités seulement bahianaises. Au menu, nous vous conseillons : le vatapa, la moqueca de peixe, l’acaraje, le xinxin de galinha, le bobo de camarão, …

Découvrir la recette du Xinxin de galinha ici

Et pour vraiment découvrir les saveurs typiques de la région, manger dans les grands restaurants est à faire bien sûr, mais aussi et surtout, s’attabler auprès des « tabuleiros », des stands de street food. C’est là qu’on découvre le plus de variété et de plus, ils sont souvent rattachés à la vie nocturne de la ville.

En savoir plus sur la cuisine bahianaise ici

Ainsi, chaque fois que vous sortirez en fin de journée pour faire la fête, vous trouverez facilement des petits étals de cuisine de rue. En ce qui concerne les soirées les plus animées, nous vous conseillons le quartier de Rio Vermelho ou du Pelourinho. Après, chaque quartier a sa façon de s’animer une fois le soleil couché, mais à vous de les découvrir.

Le carnaval de Salvador de Bahia

Découvrez le Carnaval de Salvador de Bahia au Brésil

Mondialement connu, le carnaval salvador de bahia a obtenu le titre de « plus grande fête populaire au monde ». Notre séjour n’a pas coïncidé avec le carnaval, mais notre prochain séjour y coïncidera sûrement.

En savoir plus sur le carnaval de Salvador ici

Cette fête se déroule, tous les ans au mois de février donc nous avons hâte de redécouvrir cette ville légendaire du Brésil. Et nous sommes sûrs qu’à notre retour, nous aurons le plaisir de découvrir des sites que nous n’avons pas eu l’occasion de visiter durant ce séjour n°1.

Découvrir le Brésil de A à Z

De belles photos à visiter ici sur un site dédié entièrement à Salvador de Bahia

Tags:

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *