Sao Paulo : contestation des chefs cuisiniers contre l’interdiction du foie gras

Publié le:09-06-2015

Actualités du Brésil | Gastronomie Brésil | | |

(Mis à jour le: 23 mars 2019)
Sao Paulo : contestation des chefs cuisiniers contre l’interdiction du foie gras
3 (60%) 1 vote

L’interdiction du foie gras à Sao Paulo a été votée à l’unanimité, étant donné la souffrance infligée aux oies et canards à travers le gavage. Cependant, les chefs cuisiniers ne sont pas du même avis et ont signé une pétition pour protester. A noter que le foie gras est déjà interdit dans certains pays comme les Etats-Unis.

Une pétition est en cours, sous l’initiative de l’Association brésilienne de la cuisine et de la haute gastronomie. Ainsi, 231 signatures ont déjà été recueillies la semaine dernière. L’association sollicite un droit de veto sur ce projet, en tant que principaux concernés par les conséquences de cette décision, d’autant plus que Sao Paulo est la plus grande ville brésilienne.

interdiction du foie gras

Le vote du 16 mai 2015 pour le projet de loi interdisant la souffrance animale liée au gavage a été unanime au sein de l’Assemblée nationale de Sao Paulo. La loi en question serait appliquée en fonction de la promulgation par le maire de cette grande ville qui compte 20 millions d’habitants.

Interdiction dans d’autres pays

En Californie, le Parlement a déjà fait un vote pour la même cause, à savoir le gavage des oiseaux pour obtenir du foie gras au-delà de la taille normale de ceux-ci et la vente de ce produit qui résulte du gavage. La mesure a été adoptée en 2012, soit huit années plus tard et le fait que les californiens soient de grands consommateurs de foie gras y est pour quelque chose. En effet, cet Etat regroupe à lui tout seul 20 % de la consommation totale aux USA. Dans le cas où il y a des restaurants qui commercialisent encore ce produit, la sanction est lourde : paiement d’une amende de 1000 dollars. De suite, les activités des producteurs locaux dans ce domaine ont cessé. Cependant, le 7 janvier dernier, la loi a été annulée par un juge fédéral, estimant que cela faisait interférence avec la loi commerciale. Ainsi, il est toujours interdit de faire du gavage d’animaux aux Etats-Unis, mais on peut vendre du foie gras provenant d’ailleurs. De même, dans l’Illinois, à Chicago, le loi interdisant la vente du foie gras a été adoptée au mois d’août 2006, mais a été abrogée deux années plus tard. L’inde fait elle aussi partie des pays qui ont pris cette voie, l’importation de foie gras y étant interdite, toujours pour les mêmes raisons. D’autre part,  dans le continent européen, des pays comme l’Allemagne, la Suisse, la Finlande ou le Danemark ont prohibé ce produit.

Quelles sont les conséquences de l’interdiction du foie gras ?

De son côté, l’association estime que le foie gras est un « instrument culturel de la gastronomie mondiale ». Elle argumente également que Sao Paulo es l’une des trois destinations privilégiées pour la gastronomie, car on y trouve la meilleure cuisine, dont la française. Selon le journal « Estrado de S. Paulo », cette décision aurait une grave retombée sur l’activité de deux producteurs de foie gras à Sao Paulo.

Dans le monde, la production mondiale a atteint 27.116 tonnes en 2011 et 26.800 en 2012, ce qui représente une baisse de 4 %. La tendance demeurait à la baisse l’année suivante, n’étant plus que de 26.400 tonnes. C’est la France qui détient la première position en matière de consommation et de production de foie gras, réunissant à elle seule 75 % de la production totale dans le monde. Au niveau des exportations françaises de foie gras, on a enregistré un recul de 3 % entre 2012 et 2013, mais l’année suivante, cette production a de nouveau augmenté, en particulier grâce à l’exportation dans les autres pays européens, au Canada et en Indonésie.

 

Tags: , ,

Category: Actualités du Brésil, Gastronomie Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *