Sao Paulo frappé d’une sècheresse

Publié le:02-09-2014

Actualités du Brésil |

(Mis à jour le: 4 juillet 2018)
Evaluer cet article

La région de Sao Paulo abrite environ 20 millions de personnes, dont 45% s’approvisionnent en eau à partir du réseau Cantareira. Actuellement, ces habitants se trouvent à un minimum qui marquera l’histoire.

Depuis des mois, Sao Paulo, pôle économique qui joue un rôle important au Brésil, est frappée de sécheresse menaçant l’alimentation suffisante en eau des habitants.

 sècheresse  à Sao Paulo

Presque la moitié des besoins en eau des 20 millions d’habitants de Sao Paulo est assurée par le réseau Cantareira. On note un minimum historique et cette baisse ne va pourtant pas s’arrêter là. A cela s’ajoute l’apparition du manque dans les autres réseaux.

Actuellement, le gouvernement, dont Geraldo Alckmin est à la tête, espère être réélu en octobre, a décidé de ne pas rationner l’eau pour la capitale et la banlieue. Pourtant le parquet avait déjà fortement recommandé le rationnement en matière de consommation d’eau car le réseau principal de distribution en eau est en train de faire face à une véritable crise hydrique, en dépit du fait que certains réservoirs soient en panne.

Sabesp, compagnie des eaux de la localité, assure les besoins en eau jusqu’en mars de l’année prochaine, comptant sur le transfert d’eau à partir d’autres barrages hydrauliques. Par ailleurs, la compagnie continuera à se servir des réserves d’urgence et encourage les habitants à consommer moins d’eau.

Une situation alarmante

La Sabesp affirme qu’elle est en mesure d’approvisionner les communes de Sao Paulo (au nombre de 364) dont elle se charge de la desserte, sans coupure ni instauration de mesure de rationnement. En revanche, dans le reste du pays, soit 41.2 millions de personnes, l’incertitude demeure.

D’après une enquête publiée dans le journal Folha de Sao Paulo, presque la moitié de la population de Sao Paulo a affirmé qu’il y a eu de nombreuses coupures d’eau en aout. Pourtant, le nombre de personnes ayant souffert de coupure d’eau n’était que de 35% en mai.

Adislon Becerra, commerçante, témoigne de la gravité de la situation en indiquant avoir vécu la semaine dernière sans approvisionnement en eau durant quatre jours d’affilée.

La période entre octobre et mars correspond habituellement à la saison de pluie. Mais de 2013 à 2014, Sao Paulo a connu une sécheresse peu commune, les experts estimant que la situation va pourtant se prolonger jusqu’en 2015.

Avec cette insuffisance de pluie, les centrales hydroélectriques, pourtant principaux systèmes de distribution eau, en souffrent, au bénéfice des usines thermoélectriques dont le coût est pourtant plus élevé. Mais le gouvernement veut éviter le rationnement en cette période pré-électorale.

Des pluies insuffisantes

Certaines villes de Sao Paulo ne sont pas approvisionnées par la Sabesp et subissent déjà des mesures de rationnement de l’eau. C’est le cas par exemple de Guarulhos, qui compte 1.3 million d’habitants et où les coupures d’eau ont eu lieu depuis le mois de mars.

Selon Marco Aurelio Cardoso, directeur de la compagnie des eaux de Guarulhos, il a toujours semblé que l’insuffisance d’eau est quelque chose d’inconcevable au Brésil. En effet, durant la période 2009-2010, où le pays a connu un excès d’eau, on ne savait plus que faire de la quantité trop supplémentaire d’eau. Paulo Roberto Moraes, géographe à l’université catholique de Sao Paulo, ajoute que cela fait des années que les brésiliens étaient à la limité des réserves en eau et qu’aucune mesure d’anticipation n’a été adoptée. Il explique également que cette situation de sécheresse entraîne une insuffisance en eau dans les réserves depuis maintenant 15 mois.

Pourtant, Sao Paulo joue un rôle primordial dans l’économie du Brésil, abritant un grand parc industriel dans divers domaines d’activités (automobile, agriculture, pétrole, textile…). D’après un économiste du pays, avec cette insuffisance en eau, la réputation de mauvaise gestion des ressources risque de se propager, bien que les impacts de cette sécheresse n’affecte pas directement le secteur industriel.

 

 

 

 

 

 

Tags:

Category: Actualités du Brésil


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d702347829/htdocs/brasil/wp-content/themes/wp-clear321/auth-bio.php on line 35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *