Shell renonce à l’acquisition de la canne à sucre en territoire indigène

Publié le:15-06-2012

Actualité Economique |

(Mis à jour le: 23 mars 2019)
Evaluer cet article

Suite à la forte pression exercée par le ministère public brésilien, et la vaste campagne d’envergure de l’organisation non gouvernementale Survival  International, la compagnie d’agrocarburants Raizen a renoncé à acquérir de la canne à sucre cultivée sur une terre confisquée à des Indiens Guarani.

 Raízen signe un accord avec la FUNAI.

raizen

La co-entreprise Raizen, est créée en 2010, dans le
cadre d’un partenariat stratégique entre le géant brésilien Cosan,
premier producteur mondial d’éthanol, et le géant pétrolier
anglo-néerlandais Royal Dutch Shell ; et avait pour activité la
production des agrocarburants à base de canne à sucre.

Survival International a annoncé mercredi 13 Juin que
la compagnie Raizen a récemment signé un accord avec la Funai, le
département des affaires indigènes du gouvernement. Selon les termes du
protocole, Raizen s’engage à ne plus acquérir de canne à sucre en
provenance du territoire guarani de l’Etat du Mato Grosso do Sul, à
partir du 25 novembre 2012.

Raizen , ayant reconnu les problèmes auxquels les
Guarani sont confrontés, a donné une promesse la réalisation d’un
programme d’investissement social axé sur la population indigène Un
porte-parole de le compagnie a déclaré : « Nous voulons faire de notre
retrait un bon exemple à suivre pour les autres compagnies. Nous nous
engageons à respecter tout territoire indigène reconnu par le ministère
de la Justice. »

Le directeur de Survival International, Stephen
Corry, a déclaré que la décision de Raizen était une excellente nouvelle
pour les Guarani que leurs terres ont été confisquées  et laissés à
l’agonie au bord des routes pour faire place à la production de canne à
sucre.

Selon lui, les autres compagnies doivent suivre
l’exemple de Raizen et stopper de financer le viol des territoires
indigènes. Il est temps que le monde prenne conscience que les
agrocarburants brésiliens sont tachés du sang des Indiens.

Tags:

Category: Actualité Economique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *