Un 7ème ministre brésilien démissionne suite à des accusations de corruption

Publié le:06-02-2012

Actualité politique | Coupe du monde Brésil 2014 | |

(Mis à jour le: 31 juillet 2013)
Evaluer cet article

Brésil, un 7ème ministre démissionne du gouvernement de Roussef

Mario Negromonte, le ministre brésilien des Villes, a annoncé jeudi dernier sa démission. C’est le 7ème ministre à abandonner son poste après des accusations de corruption ou d'irrégularités.

En fait, M. Negromonte, est membre du Parti progressiste, un allié du gouvernement, devait se charger de contrôler les projets de mobilité urbaine pour la Coupe du monde de football de 2014 organisée par le Brésil.

 
Mario Negromonte

 

Mario-Negromonte

 

Depuis quelques mois, il a été l’objet de plusieurs accusations
d'irrégularités par la presse notamment sur des relations avec un
lobbyiste avant un appel d'offres concernant les transports dans la
ville de Cuiaba, l'un des douze sièges du Mondial.

A rappeler que depuis juin 2011, 6 ministres ont été contraint de
démissionner après des accusations de corruption ou de détournement de
fonds. Des démissions qui ont affirmé l’image de Dilma Roussef comme une
présidente anticorruption ainsi que la stabilité économique du brésil
malgré la crise mondiale. Ceci lui a valu une cote record de 72% de
popularité après un an de pouvoir.

Selon la présidence, Mario Negromonte va être remplacé par l'actuel leader du parti à la Chambre des députés, Aguinaldo Ribeiro.

Tags: ,

Category: Actualité politique, Coupe du monde Brésil 2014


Warning: Use of undefined constant php - assumed 'php' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/39/d702347829/htdocs/brasil/wp-content/themes/wp-clear321/auth-bio.php on line 35

Comments (1)

  1. Olivier dit :

    Grave cette Dilma Roussef!! elle a réussi à respecter son serment!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *