Visitez l’église Saint François d’Assise

Brasil brésil | Tourisme Voyage Brésil |

L’église de Saint François d’Assise (communément appelée « Igreja da Pampulha ») est une église située dans la région de Belo Horizonte, dans l’Etat de Minas Gerais, dans le sud du Brésil. Elle a été conçue par l’architecte brésilien Oscar Niemeyer et reflète un style moderne. C’est le monument architectural moderne le plus côté au Brésil et qui se compose de quatre paraboles concrètes ondulées avec des mosaïques en plein air.

Historique

Oscar NiemeyerNiemeyer est à l’origine de la conception architecturale et l’architecte a conçu de nombreuses autres attractions touristiques importantes (le siège de l’ONU à New York, par exemple). Assez tôt dans sa carrière, il a été approché par le maire de Belo Horizonte, Juscelino Kubitschek, qui le missionna pour concevoir un complexe comprenant non seulement une église, mais aussi un yacht club, une salle de danse et un casino. Beaucoup furent surpris par un tel projet, mais au Brésil, ce n’était pas inhabituel. Dès le début, la construction de l’église moderniste a été controversée et largement critiquée dans de l’environnement de la culture traditionnelle de la ville, en particulier par les autorités ecclésiastiques. Le maire de Belo Horizonte, Juscelino Kubitschek, était le patron du projet. Selon Time Magazine, l’archevêque Cabral de Belo Horizonte a appelé l’église «abri du diable ». En 1943, le bâtiment a été jugé inadéquat pour les services de l’église et ne fut donc pas consacré. Un maire lança même plus tard une campagne pour aboutir à sa démolition. Cependant, le nom de Niemeyer a été trop fermement établi, comme il était devenu la coqueluche de la ville dans les milieux d’avant-garde à New York.

En dépit de son achèvement en 1943 et l’appel de Kubitschek pour sa consécration, elle ne fut inaugurée qu’en 1959. Plus tard, l’église fut rénovée par Niemeyer et reconnue comme ayant une grande signification artistique et abritant une atmosphère spirituelle. Il avait donc fallu attendre 16 ans pour que cette église soit consacrée après son achèvement.

Une architecture hors du commun

Dans le cas de l’église de Belo Horizonte, Niemeyer a été inspiré par le poète et diplomate français Paul Chandel, qui a appelé l’église « hangar de Dieu sur la terre ». Niemeyer a pris quelques dessins de hangar bien connus et fait usage d’un maximum des nouvelles possibilités à partir du béton armé. Il voulait contester la monotonie de l’architecture contemporaine, causée par la vague du fonctionnalisme mal interprétée et les théories de forme et de fonction qui ont contrecarré la liberté rendue possible par le béton armé.

Le bâtiment, dans son style organiquement moderne, semble défier la gravité avec ses lignes ondulées. Le motif de vagues inégales rappelle celui d’un nuage. La tour, qui se tient en-dehors de l’église elle-même, ressemble à une fontaine. L’entrée est située à l’arrière du bâtiment, offrant une vue sur le lac. Le mur longeant la route est entièrement recouvert de mosaïques représentant des scènes de la vie de Saint François d’Assise. Le pavé de la place en face de l’église forme une unité avec le sol de la chapelle. L’intérieur de l’église est dominé par des bancs le long des murs à gauche et à droite, un plafond homogène et élevé et la paroi arrière entièrement recouverte d’images peintes.

Le Corbusier, qui a travaillé avec Niemeyer caractérise ce dernier comme suit: «Il est capable de marier l’émotivité de l’architecture baroque avec des matériaux industriels et sobres ». Pour cette église, Niemeyer a été aidé de manière significative par un certain nombre d’artistes. Candido Portinari, par exemple, a créé les mosaïques de Saint-François qui couvrent l’ensemble du mur extérieur. Ce monument constitue l’un des plus célèbres du Brésil.

Tags:

Category: Brasil brésil, Tourisme Voyage Brésil

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *