Une nouvelle espece de dinosaure decouverte au Brésil

Publié le:29-08-2006

Actualités du Brésil | | | |

(Mis à jour le: 23 mars 2019)
Une nouvelle espece de dinosaure decouverte au Brésil
2.9 (58.82%) 17 vote[s]
Une nouvelle espèce de dinosaure de la famille des titanosaures, de 13 m de long et pesant 9 tonnes qui vivait au Brésil il y a 80 millions d’années, a été présentée lundi par une équipe de paléontologues de l’Université de Rio de Janeiro.
Le nouveau dinosaure a été baptisé « MaxaKalisaurus topai », en hommage aux indiens « MaxaKali » qui vivaient dans la région où les os ont été trouvés, à 45 km de Prata, dans l’ouest de l’Etat du Minas Gerais, a expliqué Alexander Kellner, coordinateur de l’équipe qui l’a découvert. Le nom de l’espèce vient aussi de « Topa », une divinité que les Maxakalis adoraient, selon M. Kellner.
maxakalisaurusb


« C’est le premier dinosaure de grande taille (entièrement) décrit et monté au Brésil », a précisé M. Kellner, à propos de la réplique grandeur nature préparée par des spécialistes de l’Université fédérale de Rio (URFJ) sur la base des ossements trouvés.

« Plus important que la découverte de cette sous-espèce, c’est la reconstitution (en résine) d’un dinosaure de cette taille qui est notable : elle a pris trois ans », a précisé à l’AFP M. Kellner.

Selon le paléontologue, ce dinosaure herbivore se différencie des autres titanosaures — un groupe des sauropodes qui était répandu sur une grande partie des continents (Amérique du sud, Afrique, Europe) au Crétacé supérieur — en raison de la configuration particulière des vertèbres sacrées et de celles de la queue notamment.

Cette nouvelle espèce « se rapproche du saltasaure », a précisé M.Kellner, ajoutant que la plus grande partie du matériel était « articulée » et a été trouvée « sur une zone de 40 m2 ».

Les premiers vestiges avaient été découverts il y a dix ans et les excavations avaient eu lieu en 1998, 2000, 2001 et 2002. Près de six tonnes de matériel avaient été extraites lors des fouilles.

A travers l’étude, il a été possible de reconstituer certains aspects de la vie de ce nouveau dinosaure. Près de lui ont été découvertes des dents de « crocodilomorphes » et de dinosaures carnivores.

Certains os du Maxakalisaurus topai — tous conservés au Musée national de l’URFJ — présentaient des marques de dents, ce qui laisse supposer qu’il a été dévoré par des animaux carnivores après sa mort.

Tags: , , ,

Category: Actualités du Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *