« Tudo bem » : une expression phare des Brésiliens

La culture

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 5 novembre 2018)

Avant de m’envoler pour le Brésil, je m’offre quelques cours en ligne de Portugais. Oui, le Portugais est bien la langue officielle parlée pars nos amis les Brésiliens donc je me dois d’en apprendre même un peu pour pouvoir aligner quelques mots. Savez-vous que les étrangers qui s’intéressent un peu à la langue des autochtones sont mieux accueillis quelle que soit la destination ? Je ne vous dis pas de parler couramment le Portugais », mais de connaître au moins les formules de politesse.

Langue portugaise : les essentiels à retenir

Langue portugaise

Connaître les basiques de la langue portugaise vous permettra de demander votre chemin, de faire des achats tout en restant respectueux, de sympathiser avec les habitants et surtout de ne pas vous faire arnaquer inutilement. Une fois au pays, épatez-les alors avec les expressions suivantes :

  • « Bom dia » pour dire Bonjour et Bonne journée
  • « Boa noite » pour dire Bonsoir
  • « Como voce esta/vai ? » pour demander Comment allez-vous ?
  • « Muito bem, obrigado, et você ? » pour répondre à la question précédente et retourner la politesse qui signifie Très bien merci et vous ?
  • « Eu não compreendo » pour dire Je ne comprends pas : cette expression est importante pour que votre interlocuteur puisse vous donner de plus amples explications au lieu d’acquiescer bêtement sans rien comprendre
  • « (Muito) obrigado/a » pour dire Merci (beaucoup)
  • « De nada / E um prazer » pour répondre De rien / Je vous en prie
  • « Não obrigado » pour dire Non, merci
  • « Sim / Não » pour Oui/Non
  • « Por favor / Com licença » pour dire S’il vous plaît / Excusez-moi
  • « Com licença » signifie également Pardon
  • « Saude !» pour dire Santé !
  • « Meu nome é … / Eu me chamo … » pour dire « Je m’appelle … »
  • « Até logo / Tchau » pour dire Au revoir
  • « Você fala francês / inglés ? » pour demander « Parlez-vous français/anglais ?

Je crois que j’ai fait le tour en termes de formules de politesse et d’approche. Et si on veut aller quelque part ou acheter quelque chose, que dire ?

  • « Quanto custa … » pour demander Combien coûte …
  • « E muito caro ! » signifiant C’est trop cher ! Cette expression vous permet de faire baisser le prix quand vraiment vous voyez que le vendeur exagère sur le prix
  • « Dinheiro » signifie argent, mais la monnaie officielle est le real ou reais au pluriel
  • « Eu quero ir … » pour dire Je voudrais aller
  • « Eu gostaria de alugar … » pour dire Je voudrais louer …
  • « Como ir para … ? » pour demander Comment aller à …
  • « Socorro » pour crier Au secours

Quelques expressions pour les non-débutants

tudo bem

Au Brésil, il est mieux de ne pas trop se conduire en touriste que ce soit en matière vestimentaire ou manière d’être, car cela va attirer l’attention sur vous. Ainsi, il sera nécessaire d’élargir un peu vos vocabulaires en utilisant des termes utilisés quotidiennement par les natifs. Parmi les termes que je vous recommande forcément d’apprendre, il y a :

  • Le fameux « Tudo bem » :

Globalement, cette expression  signifie « Très bien », mais je me rends vite compte que même dans les pires des situations, mes amis Cariocas le disent également. Il m’a fallu quelques jours pour comprendre que pour eux, c’est un terme exutoire pour ne pas empirer la situation même quand elle ne va plus. C’est leur manière pour accepter facilement même l’inacceptable et de montrer leur optimisme en toutes circonstances.

Quand mon ami est tombé de sa moto, que j’accours pour lui demander s’il va bien voyant sa blessure à la tête et qu’il me répond « Tudo bem », je me mets à sourire sans que je puisse me retenir tellement, sa désinvolture est attendrissante et réconfortante à la fois.

Pour mieux vous expliquer, l’expression « Tudo bem » a plusieurs sens au Brésil. Cela oscille entre « Tout va très bien » à « on fait aller ». Il peut se référer à un nombre incalculable de situations, de sentiments et de sensations.

Tout au long de la journée et où que vous alliez, vous l’entendrez sur toutes les bouches et finalement, je finis par l’adopter à mon tour.

Je perds mon téléphone, mais ce sera un « Tudo bem », la voiture de location tombe en panne en plein cœur de l’Amazonie, mais ce sera encore un « tudo bem », on se fait surprendre par une pluie diluvienne en pleine forêt, mais je m’entends encore dire « tudo bem », … bref, dans ce pays où tout est incertain, les habitants ont bien fait d’adopter cette formule magique pour ne pas déprimer à tout moment.

  • L’incontournable « Ta bom » :

Il a un peu le même principe et le même sens que « Tudo bem », mais il signifie littéralement « ça va ? ». Il vient de « Esta bom » et au Brésil, il est aussi bien utilisé en question qu’en réponse.

Les Brésiliens l’utilisent pour s’assurer de différentes choses sans les formuler entièrement. Ils vous voient manger et vous demandent « Ta bom ? » pour s’assurer que le repas vous convient, ils vous voient vous asseoir sans rien dire et vous demandent « Ta bom » pour s’assurer que tout va comme vous voulez, …

  • Le « Oi », mais qui n’est pas « ooooooi ??? » :

Quand tu es invité quelque part, mais que tu arrives en retard, l’assemblée déjà présente te saluera d’un simple « Oi ». C’est l’équivalent brésilien de notre classique « hey » ou « yo ».

Attention toutefois, un « Oi » sec signifie salut, mais si la personne insiste sur le « o » et termine avec une intonation interrogative qui va donner un « oooooi ? », cela signifie qu’elle vous demande « quoi ? »

  • Le Nossa, prononcé « Noooooossa » :

Le « Nossa » tout court signifie Notre, mais quand on insiste sur le « o » pour avoir « Nooooossa ! », C’est qu’on s’exprime « Mon Dieu ! » ou « Oh ! my God ! ». Attention toutefois, il ne faut pas en abuser, car les Brésiliens étant très pieux, l’abus de ce terme peut sonner comme un manque de respect aux oreilles des autochtones.

  • « Isso », prononcé « Iiiiiiiiiiiiiiissso » :

C’est la manière qu’ont les Brésiliens pour dire « c’est ça ! ». Toi, en tant que gringo, ils pensent que tu seras forcément lent à comprendre donc ne t’étonne pas s’ils te répètent ce mot chaque fois que tu auras compris quelque chose.

Category: La culture

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *