Le Brésil annonce la privatisation de 3 aéroports

Publié le:08-02-2012

Actualité Economique | Coupe du monde Brésil 2014 | | | |

(Mis à jour le: 23 mars 2019)
Le Brésil annonce la privatisation de 3 aéroports
4 (80%) 1 vote[s]

Trois aéroports brésiliens sont mis à la privatisation

La Bourse de Sao Paulo a annoncé que le Brésil a autorisé la concession de plus de 20 ans la gestion de 3 aéroports pour une somme record de 14 milliards de dollars soit 10,7 milliards d’euros pour 3 consortiums privés, l’un d’eux est le français Egis. En fait cette concession a été annoncée suite à une vente aux enchères à la Bourse. Elle porte sur deux aéroports de l’Etat de Sao Paulo et l’aéroport de Brasilia.

Drapeau Brésil, histoire du drapeau brésilienLa privatisation de 3 aéroports au Brésil

 

Egis, cette société française d’ingénierie, dont 75% sont détenus par la Caisse des dépôts, est membre du consortium avec les brésiliens Triunfo Participações et UTC Participações  qui a eu la concession de Viracopos de l‘aéroport de Campinas situé à 120 km de Sao Paulo. Une concession pour 30 ans.

Ce consortium a offert 2,2 milliards de dollars pour cet aéroport. Cédric Barbier, le directeur d’Egis Avia a signalé que « Egis est déjà implanté dans le rail au Brésil. Avec cette concession, c’est une entrée très visible d’Egis sur le marché de l’exploitation aéroportuaire ».

Le groupe Egis Airport Operation, exploite un dizaine d’aéroport autour du monde soit 12 millions de passagers. Il emploie 170 salariés avec un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros. L’aéroport international de Guarulhos de Sao Paulo, et le plus important du Brésil, a été concédé au consortium composé par la société brésilienne d’investissement Invepar, le constructeur brésilien OAS et l’opérateur sud-africain ACSA pour la somme de 9,4 milliards de dollars soit 7,17 milliards d’euros. Cette concession est pour 20 ans.

Quand à l’aéroport de Brasilia, il a été concédé au consortium Inframérica Aeroportos, formé du brésilien Engevix et l’Argentin Corporación América pour 2,6 milliards de dollars sur une période de 25 ans. Rappelons que le premier aéroport soumis à la privatisation est  l’aéroport Sao Gonçalo d’Amarante situé près de Natal. Il a été concédé au consortium Inframérica Aeroportos.

Cependant, cet appel d’offre a exigé des concessionnaires d’achever les travaux sur ces aéroports avant le Mondial 2014. Ces 3 aéroports représentent 30% du trafic aérien au Brésil.

Tags: , , ,

Category: Actualité Economique, Coupe du monde Brésil 2014

Comments (1)

  1. Alain TY dit :

    Mondial 2014
    Beh il est temps de travailler vue les critiques du FIFA ([url]http://www.brasilbresil.com/football-coupe-du-monde/coupe-du-monde-bresil-2014/la-fifa-lance-encore-une-fois-des-critiques-vis-a-vis-des-preparatifs-bresiliennes-pour-le-mondial20.html[/url]) lancé auparavant.
    Espérant que ces concessions auront un meilleur impact sur les préparatifs du Mondial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *