Brasilia : la capitale du Brésil

 

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil | | | |

Brasilia : la capitale du Brésil
4.7/5 - (15 votes)

Le Brésil est un pays tropical riche, tant en nature, en sites touristiques qu’en culture. Il se compose de 26 États Fédérés et d’un État Fédéral, Brasilia. Chaque État est dirigé par un gouverneur et dispose de sa propre législature et de sa propre conception. Cela génère parfois des divergences entre eux et c’est ce qui a motivé la construction de Brasilia. Contrairement aux autres États du pays, l’actuelle capitale brésilienne a été bâtie ex-nihilo pour qu’elle remplisse ce rôle. Zoom sur cette capitale, qui malgré son statut, reste méconnue des touristes.

L’histoire de Brasilia

Brasilia

Brasilia est la capitale fédérale du Brésil. Elle a été conçue d’après le projet de trois hommes :

  • Juscelino Kubitschek, un ancien président visionnaire
  • Burle Marx, un paysagiste moderniste
  • Oscar Niemeyer, un architecte futuriste

Ensemble, ils ont élaboré les infrastructures de cette ville dans les moindres détails pour qu’elle ait la même forme d’un avion. Les plans de la ville ont été réalisés par Lucio Costa. A l’origine, Brasilia était structurée autour de deux axes, autour desquels les avenues dessinent des cercles concentriques. Les bâtiments aux allures futuristes et aux lignes et courbes épurées ont été dessinés par Oscar Niemeyer. Pour les concevoir, il s’est inspiré d’un style dit international. Il a reçu un prix pour ce travail remarquable, faisant de la capitale une ville moderne et futuriste.

Ils l’ont conçu pour résoudre, d’une part, les problèmes de rivalité entre Rio de Janeiro et Sao Paolo qui étaient en compétition pour porter le titre de capitale du Brésil, et d’autre part, à cause de la disposition des anciennes capitales du pays, dont Salvador de Bahia, qui se situaient trop en retrait du centre du pays. Donc pour mieux repartir les richesses, les territoires et la population, ils ont décidé de créer une nouvelle ville qui servira de Capitale fédérale au pays. Celle-ci a été érigée au cœur des plateaux arides du Centre-Ouest du pays, sur un terrain totalement vide. Les travaux de construction n’ont duré que quatre ans. Ainsi est née Brasilia. Son inauguration a eu lieu le 23 avril 1960.

En 1987, l’Unesco l’a classé patrimoine mondial.

Où se situe Brasilia ?

Brasilia se situe à l’intérieur des terres, au centre-Ouest du Brésil. Elle est très éloignée de la côte qui se trouve à plus de 2 000 kilomètres. Il faut faire 1000 bornes et quelques poussières pour atteindre Rio de Janeiro ou São Paulo, les deux grandes villes rivales sur la côte.

Brasilia est considérée comme le nombril du pays du fait de sa position sur la carte. Elle a été édifiée sur un plateau couvert de savane, du « cerrado ». Elle culmine à environ 1 136 m d’altitude au-dessus de la mer.

Autour de la capitale a été construite, en même temps que les infrastructures de la ville, le lac Paranoa. Ce lac artificiel fut créé pour l’approvisionnement en eau saine de la population, mais aussi, pour éviter que celle-ci ne succombe au climat chaud et sec des Hautes Terres du Brésil. Il faut effectivement savoir qu’à cause du cerrado, l’air qu’on y respire est chaud et sec, même en hiver.

Découvrez quelques villes du brésil :

La population de Brasilia

Puisque la ville est quasiment sortie de terre dans une zone totalement déserte, il est logique qu’on se demande qui vit à Brasilia. Après sa construction, ce sont les citoyens travaillant au niveau des différentes institutions de la nouvelle ville qui s’y sont installés les premiers. Peu à peu, d’autres Brésiliens y ont déménagé.

A son inauguration en 1960, elle comptait environ 68 000 habitants. Sa population a ensuite augmenté rapidement puisque de nos jours, elle abrite plus de quatre millions de personnes.

La population locale de cette ville porte le nom de « Brasiliense ». Les ouvriers étrangers engagés pour participer à sa conception sont, quant à eux, appelés les « Candangos/as », un terme qui signifie esclave. Les gens de classe moyenne sont appelés les « Pioneiros ». Les descendants de la nouvelle génération sont désignés « Calangos », mais à ne pas confondre avec le même terme attribué à une espèce de lézard au Brésil.

L’économie de Brasilia

capitale du brésil

A Brasilia sont basés les sièges des administrations suivantes :

  • le pouvoir législatif
  • le pouvoir exécutif
  • le pouvoir judiciaire

Du fait du bannissement des grandes entreprises pour éviter la pollution, il n’existe que des petites entreprises locales et privées dans la ville. Cependant, elle est dotée de grandes banques comme la banque centrale du Brésil par exemple.

Elle possède deux grandes Universités : une publique, l’université de Brasilia et une privée comme l’université catholique de Brasilia.

Lire aussi – Quel visa choisir pour faire ses études au Brésil ?

Quant à son secteur touristique, malgré son développement tardif, il commence aussi à se développer même s’il faut avouer que les touristes préfèrent plutôt diriger leurs pas vers les zones côtières et le bassin amazonien.

Faire du tourisme à Brasilia : que voir et que faire ?

Cathédrale Métropolitaine de Brasilia

Les touristes ignorent souvent l’intérieur des terres, surtout les grandes villes, car ils pensent que celles-ci ne diffère pas des autres grandes villes du monde ou de leur pays. C’est là qu’ils font erreur, car chaque ville renferme une histoire et celle de Brasilia n’a rien de commune avec celle des autres États fédérés du pays. La ville de Brasilia offre des perspectives tout à fait uniques et inoubliables en termes d’architecture et de découverte. Découvrez les sites incontournables de Brasilia.

La Cathédrale Métropolitaine de Brasilia

En portuguais, elle est appelée Catedral Metropolitana de Nossa Senhora Aparecida. C’est le premier édifice construit en 1958 à Brasilia. Il est un peu son monument symbolique. Il a la forme de deux mains levées en signe de prières vers le ciel. Il se compose de 16 colonnes courbées entre lesquels des vitraux ont été installés. Vue du ciel, la cathédrale ressemble à une couronne au cœur de la capitale. Sa porte principale est encadrée par les quatre apôtres de Jésus : Matthieu, Marc, Luc et Paul. Ce lieu peut accueillir environ 4 000 personnes.

Découvrez la Cathédrale métropolitaine de São Paulo

La Praça dos três Poderes (Place des trois pouvoirs)

La Praça dos três Poderes (Place des trois pouvoirs) regroupe les trois pouvoirs principaux de Brasilia et du pays :

  • le Palais du Planalto pour le pouvoir exécutif. Il se situe au Nord de la place :

Il abrite le siège de la Présidence de la république. Le bâtiment est fait de béton blanc et de verre avec des colonnes recouvertes de marbre blanc. Il a été inauguré en même temps que la ville. Le bâtiment contient quatre étages et s’étend sur environ 36 000 m2. Il est entouré de jardins avec un bassin d’eau de 1 635 m2 destinés à protéger le Palais.

  • Le Tribunal Suprême Fédéral pour le pouvoir judiciaire se situe au Sud de la place :

Ayant la même architecture que le Palais Planalto, il est à l’opposé de celui-ci, sur la Place des Trois Pouvoirs. C’est lors de l’inauguration qu’a eu lieu sa première session. A l’entrée est posté le statut représentant la Justice. Juste à côté se trouve le monument Le Panthéon de la Patrie et de La Liberté Tancredo neves (1er Président élu en 1984). En face de celui-ci s’élève le Musée de la Ville nommé Museu da Cidade. C’est le plus ancien des Musées de la Capitale, car il renferme tous les archives retraçant l’histoire de la naissance de Brasilia.

  • Le Congrès national, siège du pouvoir législatif. Le bâtiment couvre toute la façade ouest de la place.

Le bâtiment du Congrès national se compose d’une plateforme semi-enterrée et de deux tours identiques de 100 m environ. La tour de gauche est abrite les bureaux du Sénat et celle de droite, la Chambre des Députés. Les tours sont reliées par des tunnels et sont, chacune, surmontée d’une coupole.

Le Palais d’Itamaraty

Il se situe au Sudeste du Congrès National. On l’appelle aussi Palacio dos Arcos à cause des arches soutenant le toit sur une structure de verre. Il n’a été inauguré que 10 ans après l’inauguration de la ville. Il abrite les bureaux du Ministère des Affaires Étrangères du Brésil. De magnifiques peintures ont été installées au sein du bâtiment. Il est entouré d’un jardin luxuriant conçu par Roberto Burle Marx.

Le Complexe Culturel de la République

Le Complexo Cultural da Repùblica João Herculino, en portugais, est le plus jeune des monuments de l’Exo Monumental. Cet axe faisant 250 m est considéré comme la plus grande avenue du monde. Il est composé d’une salle de concert, d’une salle d’opéra, d’un auditorium, du Musée National Honestino Guimarães, de la bibliothèque Nationale Leonel de Moura Brizola …

Le Santurio Dom Bosco

Avec ses quelques 80 colonnes de béton qui soutiennent des milliers de morceaux de verre de Murano, cet édifice est un incontournable durant un séjour à Brasilia. Les verres de Murano affichent des nuances de tons bleus qui, lorsqu’ils sont illuminés, rappellent un ciel étoilé.

Le Musée national de Brasilia

Si vous soulez en savoir davantage sur l’histoire de cette ville née de rien, le Musée national est à visiter. Il retrace effectivement l’histoire de la ville. Et même si vous la connaissez déjà, un détour vers cette institution reste conseillé ne serait-ce que pour admirer son architecture, également futuriste. En forme de coupole géante, la plus grande construite au monde, le musée abrite deux auditoriums. Il a ouvert ses portes en 2006.

Le Parque Nacional de Brasilia

On le trouve au Nord de la ville. Ce parc est un petit coin de nature très agréable autour d’une ville bétonnée et ultra-moderne. Il abrite des piscines naturelles qui invitent à la baignade. Au cours des promenades, vous pourrez y rencontrer des cerfs, des tatous et même des loups.

La tour de la télévision

Il est possible de monter jusqu’au sommet de cette tour, à 75 m d’altitude, pour admirer la ville. si vous ne souffrez pas de vertige, gravissez ce haut sommet pour avoir une vue d’ensemble de la ville futuriste que les Brésiliens surnommes aussi capitale de l’espérance.

Le jardin botanique de Brasilia

Et pour poursuivre cette incursion dans la nature, le jardin botanique de la ville vaut aussi le détour. De nombreux sentiers de promenade y ont été aménagés et c’est l’endroit idéal pour découvrir la végétation typique de la région. N’oubliez pas que le sol aujourd’hui occupé par la ville n’était autrefois que savane.

Le Lago Paranoa

C’est un lac artificiel créé pour embellir la ville. Il est entouré de nombreux restaurants, pour la plupart, spécialisé en fruits de mer et poissons. Ce quartier est le point de rendez-vous incontournable des gourmands et fins gourmets. On y découvre des plats riches en saveur et bien évidemment, les spécialités culinaires brésiliennes.

Les Caldas Novas

Ce sont des sources chaudes situées à environ 300 km de Brasilia. Même s’il faut rouler pendant plus de trois heures de route, elles en valent la peine pour profiter des bienfaits médicinaux des eaux. La nature luxuriante contribue à véhiculer bien-être et plaisir.

Et puisque vous en êtes déjà à visiter les alentours de Brasilia, pensez aussi à découvrir la cascade d’Itiquira qui, du haut de ses 168 m, est la deuxième plus grande du pays.

 

Outre ceux que l’on vient de citer, il y a d’autres endroits qui pourront également faire votre bonheur. On pense notamment à :

  • Le Théâtre National
  • Le Mémorial JK
  • Le Mémorial des Peuples Autochtones
  • Le Palacio Da Alvarado
  • La Concha Acustica
  • Le Pont Juscelino Kubischek
  • Le Jardin Zoologique De Brasilia

Bon séjour dans la Capitale du Brésil !!!

Tags: , , ,

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *