Les écoles de samba : lieu culturel et social du Brésil

 

Découvrir le Brésil | La culture | |

Si vous passez par Rio de Janeiro, n’oubliez pas de faire un crochet parmi les écoles de danse qui remplissent la ville. Les siennes ne ressemblent pas vraiment aux autres écoles de danse, car elles ont la particularité d’offrir bien plus que de la danse. Ces sont plus que des écoles, ce sont des lieux de rendez-vous pour tous les cariocas adeptes de la bossa nova brésilienne.

Que représente une école de samba ?

Les écoles de samba

Une école de samba au Brésil,  est bien plus qu’une école, c’est une structure basé sur le social et le culturel. Elle a pour objectif de faire en sorte que « ses élèves » participent au carnaval de Brésil pour gagner la compétition annuelle officielle face aux écoles concurrentes.

A noter cependant que ces écoles-là ne donnent pas de cours de danse dans le genre centre d’enseignement, comme les autres écoles de danse, non ! Vous pouvez cependant assister aux répétitions des artistes pour le Carnaval ou venir aux nuits samba qu’elles organisent.

Quelle est l’histoire de l’origine des écoles de samba ?

Avant le XXe siècle, les danses que l’on retrouve durant le carnaval de Rio sont surtout la valse, la polka, la mazurca et les musiques écossaises. Ce sont la classe ouvrière, composée des polonais, des tsiganes, des afro-brésiliens et des juifs russes qui créent les rythmes et les harmonies.

En ces temps-là, ils vivaient sur des chantiers navals en haut des collines. Ils occupaient particulièrement une place nommée « Little Africa », lieu historique de la Samba. Ils ont donc amené avec eux les pas de danse traditionnelle de Bahia au rythme envoutant et hypnotique ainsi que le Candomble, mouvement exécuté lors d’une cérémonie religieuse.

Comme l’Eglise catholique de Brésil interdit toute forme de danse traditionnelle africaine, les aristocrates ont condammé la Samba.  Aujourd’hui donc, les écoles démontrent par leur thème, couleur, drapeau,… la révolte des opposants qui se sont battus pour faire briller la samba. C’est l’essence même du carnaval de Brésil.

Selon ce que l’on raconte, les écoles de samba ont vu le jour dans zones où il y a les clubs de foot du Brésil.

Lire également

Qui sont les premières écoles de samba connues ?

Les plus célèbres des premières écoles de samba sont l’école Paraiso fondée par Esteves et Enrique Da Silva, puis Portela, Mocidade, et Mangueira qui sont les plus anciennes les plus connues.

En 1926,  Deixa Falar fonde officiellement leur école. Au départ, c’était juste un groupe venant du district Estacio situé sur les collines, à côté d’une vraie école de danse, surplombant Praca Onze.

En 1928, l’école Mangueira fut créée.

Quelques temps plus tard, le groupe Deixa Falar éclate pour reformer ensuite un nouveau groupe appelé ‘Estacio de Sa’.

Les écoles sont à l’origine de la corrélation entre les diverses communautés de Rio.

Elles commencent à participer aux aides sociales et à prendre en charge les plus démunis vivant dans les bidonvilles. En outre, beaucoup y prenne part grâce à au carnaval qui appelle beaucoup de participant.

Lire aussi :

Qui sont les meilleures écoles de samba de Rio de Janeiro ?

A Rio de Janeiro, les écoles les plus célèbres sont Imperatriz, Portela, Beija-Flor, Uniao da Ilha, Salgueiro, Rio Grande, Porto da Pedra, Vila Isabel, Sao Clemente, Mocidade, Mangueira et Unidos da Tijuca. La conccurence entre elles est rude pour pouvoir remporter le titre de Champion de leurs catégories.

Comment fonctionne les écoles de samba ?

samba

Les écoles de samba sont composées de deux corps distincts généralement, la partie orchestres ainsi que la partie des unités de production.

Pour la première, cela concerne les salles de samba, les orchestres de percussions et le matériel nécessaire à l’entraînement des artistes. Ces salles servent également de club de danse et de siège administratif pour le président.

Et la deuxième comprend les unités de production où l’on construits et conçoivent les costumes et les chars.

A partir de l’année 2005, un site de production commun nommé « Samba City » regroupe toutes les écoles de samba de Rio. Il est ouvert aux publics, donc vous pourriez vous y renseigner sur  les étapes de production des chars, des costumes et des accessoires défilants durant le Carnaval de Rio.

Que font les écoles de samba durant la période du carnaval?

Lors du carnaval de Brésil, il y aura plus d’une soixantaine écoles de samba qui défileront dans les rues de Rio de Janeiro. Chacune d’entre elle possède un thème à partir duquel sont faits la musique et la chanson, les costumes et les chars. Elles ont toutes eu une année de préparatifs et de répétitions avant de se produire devant des millions de personne venue spécialement du monde entier pour assister au carnaval du Brésil. Chaque école rivalise en couleurs durant la grande parade pour pouvoir remporter la compétition.

Pour cette occasion spéciale, elles ouvrent leurs portes aux cariocas et aux touristes pour des nuits de folie de samba. Un peu partout, ces bals offrent les meilleurs des divertissements avec la musique, les danses, les boissons et la bonne humeur en général.

Vous pourriez entre autre assister aux répétitions des chanteurs sur la chanson samba de l’école qu’ils présenteront durant la compétition.

A noter aussi que ces soirées ont pour but de réunir assez de fond pour financer leurs œuvres sociales entre autres. Donc n’hésitez pas si vous devez payer des prix d’entrée.

Comment se déroule la compétition des écoles de Samba ?

Précision et organisation sont les mots clés de la parade de samba durant le carnaval. Un thème par école et un rôle par participant. La règle veut qu’une école ait uniquement un thème sur lequel basé toute leur stratégie. Des points seront donc distribués par les jurys pour chaque élément de leur parade. D’après le classement obtenu durant la compétition, les écoles ayant les notes les plus élevées font partie du groupe des élites.

La compétition se déroule pendant et jusqu’à la fin du Carnaval, celle pour le Groupe d’Accès Or ou pour le Groupe Spécial se fait séparément.  Les petites écoles de samba rivalisent pour gagner une place dans le Groupe Spécial, alors que les meilleures écoles de samba faisant partie du Groupe Spécial s’affrontent pour gagner le titre de Champion.

 

Tags: ,

Category: Découvrir le Brésil, La culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *