PIB au Brésil, une légère hausse de 0,6% au troisième trimestre de 2012

Publié le:03-12-2012

Actualité Economique

(Mis à jour le: 3 décembre 2012)
PIB au Brésil, une légère hausse de 0,6% au troisième trimestre de 2012
Evaluer cet article

Une légère progression de l’économie brésilienne de 0,6% au troisième trimestre

L’Institut brésilien de géographie et de statistiques a annoncé qu’au 3ème trimestre de l’année en cours, l’économie au sein du pays a affiché une petite progression de 0,6%, ce qui peut être les débuts d’une nouvelle relance pour la 6ème économie dans le monde.

Légère hausse du PIB au Brésil

PIB brésilien

Le ministre des Finances brésilien, Guido Mantega a souligné que « ce
résultat représente une amélioration. Nous sommes sur la voie de la
relance de l’économie, de la croissance. Elle n’a pas été aussi forte
que nous et les analystes l’espèrent, mais l’économie a accéléré. C’est
le meilleur taux par rapport aux trimestres précédents. Nous devrions
enregistrer une croissance de +4% en 2013 ».

Le ministre a ajouté
également que le gouvernement brésilien envisage d’instaurer de
nouvelles mesures pour relancer le crédit et encourager les
investissements.  

Les chiffres publiés par l’IBGS affirment que le
PIB brésilien a connu une hausse d’environ 0,9% dans la période entre
juillet et septembre par rapport à 2011 et 0,7% par rapport aux premiers
mois de 2012.

Une croissance bien que rafraichissante reste au-delà
des attentes des analystes, du gouvernement ainsi que des marchés
financiers.

Silvia Matos, l’économiste d’IBRE a souligné que « le
résultat du troisième trimestre n’est pas le 1% que nous attendions.
Cela va tirer à la baisse le résultat annuel du PIB qui devrait
s’établir autour de 1% ».

En revanche, la Banque centrale du Brésil, a
annoncé son optimisme vis-à-vis de ce résultat qui rassure sur la
possibilité de reprise de l’économie dans le pays. La BCB a indiqué que 
« la demande interne reste le principal support de l’économie, avec la
consommation des familles stimulée par l’expansion du crédit, la
création d’emplois et de revenus. En revanche, la lente récupération de
la confiance contribue au fait que les investissements n’ont pas montré
de réactions aux encouragements dans l’économie ».

Category: Actualité Economique

A propos de l'auteur ()

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *