Recife : Visitez la ville de Recife dans l’Etat du Pernambouc

 

Découvrir le Brésil | Tourisme Voyage Brésil | | | | | |

La ville de Recife est la capitale de l’État de Pernambouc au Brésil. C’est un  port économique très important du pays. Cette métropole en plein développement est également une région touristique qui déborde d’attractions.

Géographie de Recife

La ville de Recife a été construite au début sur deux îles reliées par plusieurs ponts et elle s’est étendue, par  la suite, vers le sud. Elle s’étend sur 30 kilomètres de largeur et 40 kilomètres de longueur. De nos jours, on y compte plus d’une dizaine de ponts dont la majorité enjambe les rivières Beberibe et Capibaribe.

 

 La ville de Recife

La ville de Récife

Son climat est connu pour être équatorial, chaud et humide. Les températures varient selon les saisons avec :

  • les mois les plus chauds : janvier et février durant lesquels la température atteint les 30°C
  • le mois le plus froid étant le mois d’août avec 20°C

La ville connaît également une saison de pluie qui s’étend de mars à août avec des précipitations qui peuvent atteindre les 389, 6 mm plus particulièrement en juin, et une saison sèche qui s’étend entre septembre et février.

En savoir plus sur Recife ici

 

recife

Recife

Découvrez quelques villes du brésil :

Histoire de Recife

Recife a été fondée par les explorateurs portugais en 1537. Olinda était la capitale de la capitainerie. La colonie tombe entre les mains des Hollandais en 1630 et devint la capitale de la partie brésilienne occupée par les Hollandais alors baptisée la Nouvelle-Hollande. C’est à cette époque que la première Synagogue juive, Kahal Zur Israel, fut construite par des juifs néerlandais.

Les Hollandais furent expulsés par les Portugais, soutenus par les Indigènes, en 1654. La ville refondée, prit la forme d’un petit village jusqu’en 1823. Ce n’est qu’à partir de cette année qu’elle reçut officiellement le statut de ville et devient la capitale de l’État en 1837.

Recife a connue plusieurs batailles et révoltes dont la Guerre des Colporteurs entre 1710 et 1711 et la Révolution Praiera en 1848.

Recife une ville métropolitaine

recife metropolitaine

Recife ville métropolitaine

Recife, une ville touristique

Au fil des ans, Recife s’est développé pour devenir une ville moderne aux aspects surprenants et pour cause, on peut y voir, vivre en parfaite harmonie les hauts gratte-ciels ultra-modernes et boulevards cosy avec les bâtiments et autres infrastructures datant de l’époque coloniale. L’association est assez insolite et pourtant, bien que ce soit deux styles totalement différents, ils se marient assez bien.

Une fois à destination, on se dirige inconsciemment vers les ponts qui surplombent les différents fleuves de la Venise Brésilienne. C’est une région très riche en termes de culture, de tradition et de mœurs. A chaque coin de rue, les étrangers pourront admirer de beaux paysages et observer les traditions et le quotidien des autochtones.

Recife est doté de superbes plages aux eaux tièdes qui sont fréquentées tout au long de l’année. Durant votre séjour, vous aurez l’occasion d’y découvrir diverses ambiances. Parfois, au détour d’une ruelle, vous passez du caractère colonial à l’ambiance bon-enfant de ses plages. Pour avoir un aperçu global de ce qu’elle vous propose en attendant de pouvoir y aller réellement, je vous donne quelques avant-goûts :

Ses trois quartiers mythiques : Recife Antigo, São José et Santo Antonio

D’une vue globale, chaque recoin de la ville vaut le détour, mais j’ai quand même eu quelques préférences ou coups de cœur pour ces trois quartiers.

  • Recife Antigo :

C’est un incontournable, car il abrite les plus importants monuments de la ville tels que la Synagogue Kahal Zur Israel, l’Embaixada dos Bonecos Gigantes ou Ambassade des poupées géantes, le Paço du Frevo ou encore le centre d’artisanat de l’Etat de Pernambuco.

Dans ce marché de l’artisanat, on découvre toutes sortes d’objets que l’on peut très bien rapporter en guise d’articles souvenirs. Pour ma part, j’ai été séduit par de la dentelle et quelques objets en céramique.

En ce qui concerne la fameuse Ambassade des poupées géantes, c’est là qu’il faut se rendre pour découvrir les géants du carnaval d’Olinda.

Et en parlant de frevo, sachez que c’est la danse typique qui anime le carnaval de Recife. En effet, contrairement à Rio où la samba est reine, à Recife, c’est plutôt le frevo qui mène la danse. Une preuve que le Brésil connaît plusieurs danses traditionnelles.

  • São José :

Parmi les lieux incontournables que je vous invite à visiter dans ce quartier, il y a le marché de São José où l’on peut vraiment plonger dans le quotidien des habitants. L’endroit est animé dès les petites heures du matin et le reste jusqu’à tard le soir.

Après avoir quitté le marché, orientez vos pas jusqu’au Patio de São Pedro. Là, vous pourrez visiter la Maison de la Culture qui émerveille déjà dès son aspect extérieur. Cette dernière a été construite au cours du 19e siècle et malgré son architecture soignée, figurez-vous qu’on le destinait pour accueillir la prison de l’époque. Heureusement, les prisonniers ont été déplacés ailleurs et aujourd’hui le bâtiment abrite un centre culturel avec des restaurants proposant des spécialités locales ainsi que divers magasins.

Découvrez les villes du Brésil

  • Santo Antonio :

Ce quartier est considéré comme le centre historique de Recife. Pour s’y rendre, il faut traverser le Pont Mauricio de Nassau et vous voilà arrivé à destination. Quels trésors abrite-t-il ?

La Place de l’Indépendance laquelle est bordée d’importants monuments tels que l’église Matriz de Santo Antonio dont la construction remonte au 17e siècle. Il y a ensuite la Place de la République qui abrite le théâtre Santa Isabel, le Palais du gouvernement, le Palais de Justice et la Capela Dourada appartenant au couvent Santo Antonio.

Ses plages :

A Recife, toute période est bonne pour aller piquer une tête dans l’eau. Certes, cette dernière est plus fraîche à certaines saisons, mais l’eau est tellement belle et limpide que quelques degrés en moins ne nous effraient pas.

Parmi mes préférés, je vous invite à découvrir la Praia de Boa Viagem que l’on considère un peu comme la Copacabana de Recife en termes de notoriété et du fait qu’elle se situe dans un quartier huppé lequel abrite de grands restaurants, des centres commerciaux, des bars et une charmante place bordée d’un marché nocturne spécialisé dans la vente de nourriture et de produits artisanaux et d’une petite église aussi charmante que l’est le reste du quartier.

En matière de beauté, la plage de Boas Viagem surpasse de très loin la fameuse plage des Cariocas puisqu’ici, l’eau est d’un beau bleu turquoise et est plus calme. En gros, elle est propice à la baignade et regorge en plus de nombreuses piscines naturelles grâce à la barrière de corail qui borde une bonne partie des 7 km de la plage.

Une petite recommandation à prendre très au sérieux ; ne jamais se baigner à marée haute, car les requins ont tendance à traverser la barrière à ce moment-là. Il faut donc patienter que l’eau redescende pour être sûr qu’aucun de ces prédateurs n’a traversé et ne pourra pas traverser la barrière pendant que vous pataugez gaiement dans l’eau.

Pour ceux qui disposent d’un moyen de locomotion, vous pouvez vous éloigner un peu du centre-ville pour découvrir deux autres magnifiques plages de la région à savoir :

  • La plage de Calhetas : vous l’avez sûrement déjà aperçu sur une carte postale sans savoir de quelle plage brésilienne il s’agit. L’endroit est tout simplement paradisiaque et pas trop fréquenté. Tout autour de ses eaux cristallines propices à la plongée et aux baignades, on découvre des rochers escarpés et une végétation primitive assez luxuriante. Pour pouvoir profiter de cette plage, attendez la marée basse, car à marée haute, elle disparaît totalement sous l’eau. Il faut dire que sa plage ne s’étend que sur 150 m
  • La plage de Gaibu : celle-ci est plus fréquentée et est le lieu de vacances préféré des Pernambucanos. Elle offre à ses visiteurs une mer idéale pour faire du surf, pour se baigner ou pour une petite sortie en bateau. Elle dispose de plus de commodités, car est bordée par des cocotiers au milieu desquels se tiennent des restaurants et des bars. Un peu au loin, on remarque une formation rocheuse qui fait office de mur naturel qui la sépare de Calhetas

Si vous comptez prendre le transport en commun, sachez que c’est dans la région de Cabo de Santo Agostinho que vous devez vous rendre pour les découvrir, à environ 47 km de Recife.

Olinda :

Située à environ 6 km du centre-ville, Olinda est très appréciée pour son charme colonial. Ici, c’est comme si le temps s’était figé puisqu’on y retrouve encore les petites ruelles pavées d’antan bordées par des maisons d’architecture coloniale aux façades colorées. On y retrouve un petit air de Pelourinho à Salvador et d’emblée on sait que les Portugais sont aussi passés par là.

Mon activité préférée dans cette petite bourgade située en hauteur des collines, se promener à pied dans ses dédales de ruelles pour aller à la rencontre des habitants et découvrir des galeries d’art, des musées, le monastère de Sao Bento, le couvent de Sao Francisco, l’église da Sé, le marché de Ribeira qui fut autrefois un marché d’esclaves transformé actuellement en magasins d’artisanat et ateliers de peinture, l’église de la Miséricorde, …

Pour moi, elle est la définition pure et simple de ce qu’on qualifie de « musée à ciel ouvert ». C’est d’ailleurs pour cette même raison que l’Unesco l’a classé parmi son patrimoine mondial des œuvres d’art.

Quand vient la période du carnaval au Brésil, les habitants ont l’habitude de descendre dans les rues avec leurs fameuses poupées géantes dont « l’homme de minuit ».

L’Atelier et l’Institut Brennand :

Je ne suis pas un grand fana d’art, mais ces lieux-ci m’ont beaucoup plu. Toute personne qui séjourne à Recife doit y faire un saut et je vous assure, le spectacle est à la hauteur, peut-être même plus, de vos attentes.

Les deux lieux appartiennent à la riche famille, les Brennand. Ces derniers basaient leur succès et leur richesse dans leurs champs de canne à sucre et dans la céramique. Parmi eux, deux cousins étaient de grands passionnés d’art à savoir Ricardo et Francisco. Ces derniers ont alors décidé d’exposer leurs œuvres pour que tout le monde puisse en profiter. C’est ainsi que sont nés :

  • L’Institut Ricardo Brennand aujourd’hui abrité dans une sorte de vieil château médiéval. On y trouve une énorme collection d’objets décoratifs, d’armes et d’œuvres d’art signées par des artistes Brésiliens et Européens
  • L’Atelier de Francisco Brennand : c’est dans une ancienne briqueterie que l’homme a décidé d’ouvrir son atelier où il expose ses œuvres personnelles dont des sculptures et des peintures. Comme l’Institut de son cousin, son Atelier est aussi entouré d’une végétation luxuriante qui procure plus de charme à ces deux endroits

Le carnaval de Recife

carnaval de recife

carnaval de recife

Le Carnaval de rue de Recife figure parmi les carnavals les plus animés du Brésil. Sa notoriété est telle qu’elle attire, chaque année, de nombreux touristes et fêtards.

Pendant trois jours, sous un ciel de février, les festivités commencent, généralement un samedi, avec le défilé du bloc Galo da Madrugada pour durer jusqu’au mardi gras.

Lors de votre séjour au Brésil, visitez également les villes de Rio de Janeiro, de Belo Horizonte, de Sao Paulo, de Fortaleza qui sont d’autres grandes villes abritant de nombreux sites touristiques.

Découvrez le Brésil de A à Z

Tags: , , , , ,

Category: Découvrir le Brésil, Tourisme Voyage Brésil

Comments (4)

  1. samantha dit :

    Recife
    Recife est magnifique.
    Le Carnaval de Recufe détient le record de participation des fêtards dans un défilés de musique et de danse avec plus d’1 millions de personnes…énorme!!

  2. Jean dit :

    ville de recife
    Recife est une ville vraiment un peu à l’écart des grands centres
    du Brésil
    tout au nord la ville regorge de richesses naturelles

  3. Lolita dit :

    recife
    Recife est une région très splendide du Brésil, moi j’ai bien aimé, particulièrement en période estivale, avec un soleil magnifique et un ciel bleu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *