Santa Teresa : Un quartier de Rio de Janeiro

Publié le:07-09-2015

Découvrir le Brésil | |

(Mis à jour le: 19 août 2019)
Evaluer cet article

Légèrement excentré du centre-ville, Santa Teresa est un quartier un peu bohème de Rio de Janeiro. De nombreux artistes y ont élu domicile, c’est pourquoi le quartier représente aujourd’hui un grand intérêt artistique, culturel et touristique.

Un quartier né d’un couvent

Le site était occupé au 18ème siècle par un couvent de même nom : Santa Teresa. Il était considéré comme la première extension de la ville. C’est là que la classe supérieure de l’époque a habité. Au couvent se sont ensuite ajoutées des maisons de style français comme on peut le voir aujourd’hui encore. Au fur et à mesure de son extension, Santa Teresa surnommée « Santa » par les Cariocas est aujourd’hui un dédale de ruelles sinueuses qui donnent accès aux quartiers de Comse Velho, Lapa, Glória, Fátima, Rio Comprido et Catumbi. Du haut de la colline, on a une vue panoramique sur les favelas et des accès vers le Corcovado et le parc national de Tijuca

.

Santa Terasa Rio de Janeiro

De quartier noble à quartier touristique

Santa Teresa fut autrefois considéré comme un quartier noble, mais depuis, il est descendu de son grade pour devenir un simple quartier touristique. Il abrite quelques sites incontournables à visiter tels que :

  • Le parc des ruines
  • Le Bonde de Santa Teresa
  • Le couvent de Santa Teresa
  • Le musée du Bonde
  • L’église Nossa Senhora das Neves
  • Les ateliers d’artistes
  • Le Castelo do Valentim
  • Le musée Chácara do Céu
  • Le centre gastronomique

Le quartier est également gorgé de restaurants et bars qui cadrent bien avec l’ambiance bohème et bruyante qui y règne. Pour nombreux touristes, Santa Teresa est un peu le Montmartre de Rio de Janeiro avec quelques échelons en moins.

Zone de quarantaine

Lorsqu’une épidémie de fièvre jaune ravagea Rio de Janeiro en 1850, une grande majorité de la population est allée de réfugier à Santa Teresa du fait de son emplacement en hauteur.

Arrivée du « bonde »

Aujourd’hui encore symbole du quartier, le « bonde » est arrivé à Santa Teresa en 1872. Il était alors de couleur verte, mais se confondant toujours avec la végétation du quartier, les riverains ont exigé à ce qu’il porte une autre couleur, d’où le jaune. Jusqu’en 1896, le bonde allait jusqu’au centre-ville en empruntant les arcs de Lapa. Il fut par la suite remplacé par une ligne de tramway qui a été paralysée depuis 2011 suite à un tragique accident. Le système de tramway historique a été classé monument de la ville, mais n’est plus opérationnel. Le gouvernement s’attelle toutefois à le remplacer.

Tags: ,

Category: Découvrir le Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *